André-Jacques Auberton-Hervé – Chroniques d'une révolution industrielle

André-Jacques Auberton-Hervé – Chroniques d'une révolution industrielle

Son engagement pour la préservation de l'environnement

Avec la COP 21, notre pays a montré qu'il est à la pointe dans le domaine du développement durable. La société d'André-Jacques Auberton-Hervé (publié ici) a voulu se placer en leader pour répondre au défi climatique. André-Jacques Auberton-Hervé met son expertise au service du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), où il occupe le poste de conseiller auprès de l’administrateur. Soitec s'est lancée dans une activité d'éclairage LED et a entre autres fourni plusieurs dizaines de gares en France, en plus de l’énergie solaire déployée dans les régions les plus ensoleillées.

Pour lui, notre continent présente des atouts indiscutables. Selon André-Jacques Auberton-Hervé, élaborer les outils adéquats permettant d'épauler ses meilleures entreprises est une nécessité pour l'Europe pour lutter à armes égales contre les Etats-Unis. Pour partager ses compétences, André-Jacques Auberton-Hervé a publié récemment un livre intitulé "De l'audace !". Pour accompagner efficacement les start-ups, l'UE doit prévoir des outils financiers plus performants, comparables au marché d'actions américain.

Des activités dans le monde entier

La technologie grenobloise doit en grande partie sa renommée à l'influence d’André-Jacques Auberton-Hervé. Entreprise grenobloise, Soitec s’exporte rapidement et atteint de cette manière un CA de 372 millions d’euros dès l'année 2006. Grâce à des usines réparties dans différents pays, la société d'André-Jacques Auberton-Hervé dispose d'une visibilité internationale.

Un entrepreneur clairvoyant

André-Jacques Auberton-Hervé fait de l'entreprise un distributeur incontournable et fiable. Dans la clientèle de Soitec, figurent des noms connus. Grâce à sa maîtrise du développement industriel, la start-up fondée par André-Jacques Auberton-Hervé voit son effectif grimper de deux à près de mille personnes en seulement dix ans. Soitec doit sa réussite à sa faculté à conquérir un marché de masse, celui des disques en silicium utilisés dans les téléphones mobiles et l'univers de l’informatique.